Explorer l’Islande: Découvrez les Animaux Sauvages Qui Peuplent l’Île

Face à cette île qui défie la nature, qui se tient seule au milieu de l’océan Atlantique, l’exploration est de mise. De nombreuses espèces d’animaux sauvages peuplent cette île isolée et sont une part incontournable des expériences et des paysages islandais. Alors venez explorer l’Islande et découvrir ses richesses, à commencer par ses animaux sauvages. Des moutons, chevaux et chats aux oiseaux rares en passant par des créatures marines, découvrez les animaux sauvages qui ont fait de l’Islande leur terrain de jeu!

Les animaux sauvages de l’Islande

L’Islande est une île particulièrement riche en faune sauvage, avec beaucoup d’espèces uniques qui se trouvent nulle part ailleurs sur Terre. La faune d’Islande comprend des mammifères et des oiseaux de toutes sortes, du renard polaire à l’aigle royal en passant par le macareux moine et le puffin.

Les mammifères

Les mammifères terrestres les plus courants en Islande sont les renards polaires, qui ont été introduits seulement depuis 1980 et abondent dans certaines régions de l’île. Moins communs mais tout aussi intéressants sont les morses, qui quittent la côte islandaise pour le reste de l’année avant de revenir pour hiverner entre juillet et décembre. Enfin, bien que ce soit rare, on peut observer des baleines à bosse le long des côtes islandaises.

Les oiseaux

Bien avant que les Vikings n’arrivent pour établir leur cheptel dans l’île, des colonies d’oiseaux existaient déjà en Islande. Parmi eux, le macareux moine est un animal symbolique très rare, visible entre fin avril et mi-août chaque année pendant la période de nidification. Le guillemot de Brünnich, quant à lui, nichent pratiquement partout autour de la côte islandaise pendant les trois premiers mois de chaque année, même si on peut les voir presque toute l’année au nord-ouest du territoire. Les puffins sont sans aucun doute l’espèce la plus courante en Islande : vous pouvez en voir voler au-dessus des fjords arctiques durant toute la saison printanière jusqu’en été.

L’histoire des animaux sauvages de l’Islande

Explorer l'Islande: Découvrez les Animaux Sauvages Qui Peuplent l'Île

Après l’arrivée des premiers habitants sur l’île il y a plusieurs millénaires – qui ont apporté des moutons, chevaux et chiens – aucun animal mortel pour les humains n’existait en Islande jusqu’au 19ème siècle – bien que certains puissent être gênés par des abeilles et autres insectes volants.

Aujourd’hui encore beaucoup des animaux importés à l’origine pour servir comme fermes sont retournés à l’état sauvage et forment désormais une part importante de la population animale de l’île.

Le comportement des animaux sauvages de l’Islande

Les animaux sauvages d’Islande ont beaucoup à apprendre sur leurs habitudes et leur comportement. Les renards polaires par exemple forment des couples monogames pour la vie et sont très territoriaux. Les morses, quant à eux, organisent des grands rassemblements appelés « battues » pendant lesquels ils nagent en formation autour des côtes islandaises afin de se reposer entre leurs sorties alimentaires.

Les oiseaux marins acquièrent leurs couleurs distinctives au cours du cycle annuel de reproduction ; les macareux moines se parent de noir et orange tandis que le guillemot de Brünnich arbore un plumage brun foncé recouvert d’une fine collerette blanche.

Où voir les animaux sauvages de l’Islande?

Explorer l'Islande: Découvrez les Animaux Sauvages Qui Peuplent l'Île

Bien qu’on puisse observer les animaux sauvages d’Islande partout sur l’île -des chevaux aux bords des routes aux fulmars planant loin au-dessus des escarpements rocheux-, certaines régions offrent plus d’opportunités pour apercevoir divers mammifères terrestres et aquatiques, ainsi que des oiseaux rares. Vous trouverez une liste complète des parcs nationaux et régionaux ici avec des informations détaillées sur chaque parcelle de terrain (certaines présentant parfois une faune extraordinaire) ; ce guide est également utile pour trouver des stations scientifiques isolées, dont certains abritent encore des colonies inexplorées d’oiseaux marins.

Vous trouverez également une liste complète des réserves naturelles qui protègent certaines parties importantes d’habitats naturels qui abritent encore beaucoup d’espèces uniques d’oiseaux et de mammifères terrestres. Enfin, si vous souhaitez admirer la beauté incomparable et relativement intacte de l’océan Atlantique Nord, ne manquez pas le Parc Marin National Ytri-Tunga situé à proximité immédiate de Reykjavik : plusieurs espèces de baleines fréquentent la zone au printemps Et en été.

On peut dire que l’Islande est vraiment un lieu magique pour tous les amoureux de la nature et des animaux sauvages. Avec ses merveilles naturelles, cette île offre aux visiteurs des expériences inoubliables. Depuis le puissant aigle royal qui survole son territoire jusqu’aux baleines qui peuplent ses côtes, chacun de ces animaux a une histoire profondément liée à l’île et à sa culture. Entre les réserves naturelles protégées par les autorités islandaises et la possibilité d’observer certains animaux en pleine nature, il y a beaucoup à découvrir sur la faune sauvage de l’île.

Face à ce monde riche et varié qui nous entoure, nous pouvons prendre conscience de notre interdépendance avec la nature et comprendre comment nos actions affectent le futur de tous ces animaux. Après avoir exploré cette magnifique île, nous pouvons en apprendre beaucoup sur les précieuses merveilles de la nature et leur conservation pour les générations futures. Avec une telle diversité d’animaux sauvages à observer, il est facile de comprendre pourquoi l’Islande est une destination si populaire pour les amoureux de la nature.